De son auteur Christophe André...

Quelques idées qui m'ont marquées:

  • Les deux approches sont nécessaires: réfléchir sur soi, mais aussi comprendre l'autre, le casse-pieds...
  • ... ce sont des personnes qui vont mal
  • Tyrans
  • Il lui arrive d'être un peu casse-pieds
  • Il (elle) est capable d'être très casse-pieds
  • être un casse-pieds intense... ne l'invite pas... ne l'assieds pas à côté de moi.
  • la personnalité c'est l'ensemble des traits psychologiques, émotionnels et comportementaux qui nous rendent uniques, différents des autres.
  • ... plus que la présence ou l'absence de certains traits, c'est leur dynamique en situation, la flexibilité de leur expression qui va compter.
  • ... accepter le mauvais temps ...
  • ... il y a dans cette régions des signes annonciateurs de beau ou de mauvais temps local ...
  • ... demandez aux Bretons, il faut juste un bon équipement ...
  • Accepter = se préparer à le faire (régler le problème) aussi calmement que possible.
  • Comprendre = comme construction d'une banque de données personnelles (du casse-pieds) pour augmenter son expérience et sa lucidité.
  • Agir
  • nos cibles d'intervention ... ce qui est prioritaire ... secondaire à nos yeux.
  • Energie pour la première catégorie, longanimité (patience à supporter ce que l'on aurait le pouvoir de réprimer ou de punir) pour la seconde ...
  • Lucidité ... remise en question personnelle.
  • ... nous interroger sur notre intolérance à la frustration.
  • Attention ... au phénomène de "transfert d'excitation"
  • Patience ... démissionnaire et découragée (forme mineure de désespoir, déguisée en vertu) ... active et lucide (faire ce qui dépend de nous pour attendre au mieux ce qui n'en dépend pas)
  • ce qui dépend de nous = agir sur les casse-pieds et sur les émotions qu'ils déclenchent en nous.
  • empathie = ressentir à l'intérieur
  • des remarques sur le comportement ...
  • irrésistible penchant à juger globalement au lieu d'analyser au cas par cas.
  • signaler les problèmes, mais aussi (surtout?) valoriser les qualités.
  • l'"étiquetage"
  • une irrésistible tendance à mémoriser ceux de ses comportements qui confirment notre jugement et à négliger ceux qui l'infirment.
  • des vacances
  • "Puisse-t-il aimer enfin et ne jamais posséder l'objet de son amour!"
  • Enfin, il arrive aussi que le narcissisme soit le fait d'anciens enfants résilients qui se sont ainsi sortis d'un passé d'humiliations et d'abaissements.
  • Je n'ai pas à respecter les règles et les lois, qui sont faites pour des gens ordinaires. Et moi, je ne suis pas ordinaire.
  • Chacun pour moi...
  • Faites-vous respecter en vous respectant vous-même
  • n'acceptez pas la moindre dévalorisation de votre travail ou de votre personne
  • ... la nécessité de l'écoute (à rappeler)
  • ... soyez précis et concis (dans la critique)
  • Ne le faites jamais en public.
  • ... discret sur vos propres succès et privilèges.
  • Ne vous attendez pas à de la reconnaissance ... si vous leur rendez service
  • Pourtant, une fois le navire revenu en eaux calmes, les négativistes peuvent devenir agaçants.
  • "Il n'y a rien à faire!"
  • "jouer les Cassandre" est depuis appliquée à toutes les personnes qui annoncent des catastrophes.
  • "jérémiades" des plaintes incessantes et dérangeantes.
  • ... ils ne croient pas au bonheur - d'ailleurs, ce dernier les inquiète ...
  • rabat-joie ... pisse-vinaigres ...
  • maladroite tentative de recruter des camarades de plainte et de souci.
  • Se réjouir peut porter malheur.
  • De toute façon cela ne durera pas.
  • "impuissance apprise" (faces aux échecs répétés)
  • être lucide = ce n'est pas seulement voir les problèmes éventuels, mais aussi en évaluer le risque de survenue.

fin de la première partie...